Publié le 30/07/2018
Comment faire un prévisionnel? > BILAN

Bilan prévisionnel dans un business plan






Le bilan prévisionnel, comme le bilan de clôture, doit refléter le patrimoine de la société à un instant donné. Il contient un Actif et un Passif.
On a coutume de définir l’actif comme l’ensemble des éléments possédés par la société et ayant une valeur. Le passif comme la provenance des moyens ayant permis de les acquérir.

La difficulté de la réalisation du bilan prévisionnel réside principalement dans la complexité de la comptabilité d’engagement : décalage du paiement des charges et produits créant des dettes et créances.


Comme le bilan de clôture, le bilan prévisionnel doit être équilibré c’est-à-dire que l’actif doit être égal au passif

  1. Les immobilisations
  2. Les Stocks
  3. Les créances
  4. La Trésorerie
  5. Les Charges Constatées d’Avance



1. Actif

1.1 Les immobilisations

Les immobilisations sont tous les biens appartenant à la société et qui ne rentrent pas dans la cycle de production. Chaque année, ils seront amortis fiscalement afin de tenir compte de leur usure.


La valeur brute des immobilisations doit comprendre les immobilisations de la dernière clôture ainsi que la valeur des immobilisations acquises durant la durée du prévisionnel.


De même les amortissements doivent comprendre les amortissements des éléments antérieurs au prévisionnel ainsi que les amortissements de nouveaux biens acquis. Les amortissements sont cumulatifs c’est-à-dire que la valeur amortie l’année 1 doit exister dans l’année 2 jusqu’à arriver à la valeur de l’actif


La valeur nette des immobilisations correspond à leur valeur brute soustrait aux amortissements


Rappel : la règle générique simple pour savoir si un élément doit apparait au bilan est sa valeur HT : Un bien d’une valeur inférieure à 500€ ne constitue pas une immobilisation et peut être mise dans les charges.


Rappel : l’amortissements peut être linéaire ou dégressif



1.2 Stock prévisionnels

La valeur du stock inscrit au bilan est la valeur TTC des achats de matières ou de marchandises non vendus. Dans le cadre d’un prévisionnel on peut les calculer sur la base des achats de matière ou de marchandise. Par exemple, on peut considérer que le stock sera de 10% des achats.
Pour assurer une cohérence il faut vérifier que le taux de rotation des stocks soit cohérent avec le passé ou le secteur

Taux de rotation des stocks = Valeur des stocks TTC/ Achats TTC * 360


Il suffit de poser l’équation à l’envers pour connaitre le niveau de stock normal sur le base de votre ratio.

Valeur des stocks TTC= Taux de rotation des stocks * Achats TTC/360


  • Exemple :

    Votre Taux de rotation des stocks 2017 était de 30 jours
    Votre prévisionnel indique des achats de matières de 100 000€

    Votre stock ‘normatif’ prévisionnel sera de 8 333€ (100 000*30/360)



1.3 Les créances prévisionnelles

Les créances sont les sommes que vos client ou organismes fiscaux ou sociaux vous doivent. Ce sont des factures émises non encaissées pour les créance clients ou des créance fiscales (TVA, IS) ou sociales. Ces sommes peuvent courir depuis plusieurs exercices ce qui veut dire que votre prévisionnel doit tenir compte des créances de la dernière clôture.


Les créances clients sont directement corrélés au chiffre d'affaires. Comme pour les stocks on peut se baser sur un ratio moyen ou sectoriel pour déterminer les créances prévisionnelles


Rotation des clients en jours = créances /chiffre d'affaires TTC *360
Créances prévisionnelles= Rotation clients moyen Vs sectoriel * chiffre d'affaires TTC /360



  • Exemple :

    Votre Rotation des clients 2017 était de 30 jours
    Votre prévisionnel indique un chiffre d’affaires de 100 000€

    Vos créances clients prévisionnelles seront de 8 333€ (100 000*30/360)



1.4 Trésorerie prévisionnelle

La trésorerie prévisionnelle comprend les valeurs mobilières de placement (VMP), les comptes bancaires et les fonds de caisse. C’est la partie la plus liquide de l’actif c’est-à-dire que l’on peut récupérer les fonds le plus rapidement.
La valeur de la trésorerie comprendra la somme des décaissements et encaissements TTC de l’exercice prévisionnel majoré du solde de la dernière clôture.

La valeur indiquée au bilan est le reflet du tableau de trésorerie.

Attention la complexité de la trésorerie est multiple : décalage de paiement des factures, acomptes provisionnels des charges TNS et impôt société, paiement ou remboursement de la TVA….




1.5 Charges Constatées d’Avance (CCA)

Ce poste est très comptable et reflète les charges payées sur l’exercice mais rattachées au suivant. Le cas le plus fréquent concerne les frais d’assurance, les intérêts d’emprunts…

Ce poste correspond à un sujet de trésorerie non enregistrée en charge sur l’exercice. Il n’est pas indispensable dans le cadre d’un prévisionnel sauf si les montant sont historiquement importants.

  • Exemple :

    Vous avez payé 1 000€ votre contrat d’assurance qui débute en Mars 2018 pour un an.
    Si vous clôturez en décembre, la partie du contrat dépassant l’année (de Janvier à Mars) constitue une CCA soit 3/12*1000= 250€




faire bilan prévisionnel




Créez facilement votre bilan prévisionnel :

Saisissez vos données le bilan prévisionnel se calculera automatiquement.



Réaliser votre business plan rapidement

J'essaie Gratuitement




Créez facilement votre business plan !


Logiciel de Business Plan

Réaliser votre business plan
rapidement

J'essaie Gratuitement